Dames de Granvelle, salon de thé rue de Rochechouart. Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

Retour en fanfare pour l'ancienne proprio de Supernature 1 et 2 et sa cheffe des premiers jours. Le lieu ? Les Dames de Granvelle, un salon de thé qui tranche avec la rengaine habituelle, une robe noire du sol au plafond et du mobilier chiné de caractère.

Un cabinet de curiosité raffiné avec, en toile de fond, un présentoir où attendent sous cloche tartes et gâteaux du jour. Les Dames de Granvelle se font mystérieuses et nous attirent avec une formule déjeuner à prix doux. Un menu “nature et réconfort”, soufflé potimarron et panch phoran (mélange d’épices indiennes), plat du jour, filet de truite, sauce crémeuse à la ciboulette à part, riz noir et salade. Le must, la spécialité franc-comtoise, saucisse de morteau, pomme de terre et cancoillotte chaude.

Franche-Comté toujours avec, en dessert, deux parts de gâteau de goumeau, aussi connu sous le nom de gâteau de ménage, à la fleur d’oranger, accompagnées d’une compote pomme poire rhubarbe. Mais aussi crumble pomme poire ou tarte meringuée citron avocat. À boire, mortuacienne, limonade artisanale, bière jurassienne, La Rouget de Lisle, et thé La Grange. Le week-end, le brunch des Dames de Granvelle surfe sur la même tendance cocooning avec une formule sucrée salée à 24€. 

Dames de Granvelle, 21 rue de Rochechouart, 75009 Paris. Formule déjeuner à partir de 14,60€.  Au goûter formule douceur et boisson chaude à 8€.

Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com