Beaucoup, le nouveau restaurant rue Froissart. crédit photos : Vanessa Houpert.

L'équipe de Glou et Jaja a ouvert un nouveau spot en mode tapas, cocktails et bons plats : le Beaucoup. On se la joue new-yorkais dans le haut Marais.

La rumeur bruissait depuis quelques temps dans le quartier : le troisième restaurant de Julien Fouin et Ludovic Dardenay a ouvert rue Froissart au bout de six mois de travaux.
Le Beaucoup s'attache tout autant aux produits de qualité (quand ils ne sont pas issus de l'agriculture raisonnée) que Glou et Jaja, mais convie à une atmosphère plus new-yorkaise, avec de grandes vitres, du bois blond, des assises scandinaves, des étagères sommaires, des banquettes bleu canard et des suspensions industrielles. Le vaste loft - un ancien showroom de vêtements -, aligne diverses ambiances tout en longueur : à l'entrée, le sas fumeur, parallèlement au bar, le coin tapas, plus loin, la partie resto, et au fond, chaises hautes, barbecue party et cuisine ouverte.
Assortie au décor, la clientèle du Beaucoup est plutôt du genre beautiful people. Habitants du quartier, hipsters de la rue de Bretagne, gens de la mode ou des galeries, ceux qui viennent « ne connaissent pas trop la crise », comme le dit si bien Audrey, la directrice du lieu. Avec un ticket moyen de 40-45 euros, en effet, il vaut mieux ne pas la connaître, la crise. On peut toutefois s'en sortir avec une formule à 16 euros (entrée, plat ou plat, dessert) ou à 21 euros (entrée, plat, dessert) pour des mets aussi réjouissants que cette salade d'herbes avec merguez rôtie et œuf poché, ce pavé de saumon à la sauce hollandaise et ses petits légumes ou ce gratin d'agrumes aux épices. L'ardoise affiche de nouveaux plats tous les jours ; les nouveaux adeptes ne connaîtront donc pas non plus la crise... de foie !

Le Beaucoup est ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 14h30, de 19h à 20h pour les tapas et de 20h à 23h pour la restauration, et le dimanche de 12h à 15h, de 19h à 20h pour les tapas et de 20h00 à 22h30 pour la restauration.

Beaucoup Paris
restaurant beaucoup

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com