Hergé au Grand Palais, rétrospective inédite. Hergé, Les Aventures de Tintin L’Oreille cassée, 1956 © Hergé/Moulinsart 2016 © Adagp, Paris 2016

Hergé donne le ton de la rentrée au Grand Palais. Habitué depuis quelques années à mettre les petits plats dans les grands, avec l'exposition Hergé, le Grand Palais nous régale une fois encore d’une rétrospective rythmée et fascinante sur le créateur de Tintin.

Illustrations, peintures et collection retraçant une carrière qui s'étend de 1929 à 1983, voilà ce que nous dévoile l’exposition Hergé au Grand Palais. Collectionneur et amateur d’art contemporain, Hergé se mue également sous les traits d’un passionné, autant par les oeuvres qu’il collectionna tout au long de sa vie que par les histoires qu’il partage. Jean Pierre Raynaud, Jean Dubuffet, Pat Andrea concrétisent les contemplations d’Hergé qui ira jusqu’à se faire tirer le portrait par Andy Warhol en 1977.

Une introduction en légèreté qui nous ouvre peu à peu les portes du monde de Tintin. Planches crayonnées, découpe des scènes, mise en couleurs à l’aquarelle et maquettes élaborées nous plongent dans l’univers du reporter à la mèche blonde. On observe alors le cheminement de l’auteur et Tintin grandir au fil des vignettes et des albums. Si d’autres reprenaient Tintin, il le feraient peut être mieux, peut être moins bien. Une chose est certaine : il le feraient autrement et, du coup, ce ne serait plus Tintin !  Extrait des entretiens avec Numa Sadoul en 1971. Hergé et Tintin, histoire d’un duo inséparable à découvrir au Grand Palais jusqu’au 15 janvier 2017.

Hergé au Grand Palais, 3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris. Jusqu'au 15 janvier 2017. 

Hergé, Les Aventures de Tintin On a marché sur la Lune, 1954 Collection Studios Hergé
© Hergé/Moulinsart 2016 © Adagp, Paris 2016
Hergé, Studios Hergé, Bruxelles, 1969 © Vagn Hansen - collection Studios Hergé © Adagp, Paris 2016
Andy Warhol, Portrait d’Hergé, 1977 © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Adagp, Paris 2016

A lire aussi

Coluche, rétrospective d'une vie à L'Hôtel de Ville

TP-rama, Toilet Paper investit la Galerie des Galeries Lafayette

Street art et aurores boréales squattent le Palais de Tokyo

Le Grand 8 à la Réserve Malakoff : carte blanche au street art

ArtWork à la Manufacture 111 : le street art en résidence pour l'été

Street art et montres se rencontrent à la galerie Openspace

ParisBouge.com