Clamato, le petit frère de Septime, vous régale de poissons. crédit photos : Fanny B.

En bas de la rue de la Charonne dans le 11ème arrondissement, la famille Grébaut s'agrandit. Il y a bien sûr le fameux Septime et la cave à vins Septime juste en face. Dites bonjour au petit dernier, Clamato, un bar à poissons cette fois !

Élu dans le classement des 50 meilleurs restaurants du monde (rien que ça), le Septime aurait pu déjà largement combler Bertrand Grébaut, son créateur. Mais non ! Après la cave à vins, le chef ouvre donc un troisième établissement dans la même rue. Clamato, c'est un bar à poissons. Comme les concepts de bars à poissons qui cartonnent à New-York, l'adresse en a repris tous les codes : un bar où l'on peut dîner sur un tabouret, des petites tables en alcôve pour un tête-à-tête entre amis et puis surtout la préparation des ceviches (plats à base de poissons crus marinés) sous vos yeux. Et ça donne quoi ? Maigre de ligne à la coriandre et aux framboises, truite de Banka avec ses pickles et sa crème crue, poulpe au shitake et aussi des huîtres pousse en clair, des accrabes au wankaina, des oursins de Saint-Jean, des pétoncles et autres délices de la mer. Cette fois, contrairement au Septime, c'est sans réservation, vous n'attendrez donc pas trois mois, houra ! On récapitule : un restaurant, une cave à vins, un bar à poissons. La prochaine fois, une pâtisserie ? On parie ?

Clamato se situe au 80 rue de Charonne, 75011 Paris. Il est ouvert du mercredi au vendredi le soir et le week-end de 12h à 23h en continu. De 4 à 18 € à la carte.

Clamato restaurant paris septime
Clamato restaurant paris septime
Clamato restaurant paris septime
Clamato restaurant paris septime
Photos plats, crédit Septime.

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Clamato, la famille Septime s'agrandit !

Jours de fêtes : la fête foraine s'invite au Grand Palais

Le bistrot de Yannick Alléno, le rendez-vous des titis parisiens

The Parisianer : la capitale célébrée à la Cité des Arts

Acide : salon de thé et restaurant à desserts

Café des Abattoirs, nouveau temple de la viande des Rostang

Foo

ParisBouge.com