Beat Generation, exposition au Centre Pompidou © John Cohen, Robert Frank, Alfred Leslie, Gregory Corso, 1959.

Après le design de Pierre Paulin, l’Art Pauvre et la photographie à travers l'œil de Louis Stettner, le Centre Pompidou poursuit sa saison 2016 avec l’exposition Beat Generation. Retour sur plus de 500 œuvres de ce mouvement culturel qui fit scandale et préfigura la liberté culturelle et sexuelle de la jeunesse des années 1960.

L’exposition Beat Generation au Centre Pompidou, une rétrospective inédite qui revient sur ce mouvement littéraire et artistique très influent de 1940 à 1960. En tête d’affiche, des grands classiques à l’origine de la Beat Generation, d’Allen Ginsberg, Jack Kerouac à William Burroughs.

L’exposition est traversée par le manuscrit d'On the road de Jack Kerouac, tapé sur un unique rouleau de papier déroulé en plein cœur de la scénographie J’ai écrit d’un seul jet en laissant l’inconscient s’exprimer sous sa propre forme. Une œuvre qui symbolise la Beat Generation ou l’art de transformer les dispositifs d’écriture et les processus créatifs en œuvres à part entière. Une exposition sous forme de voyage, les routes se dessinent aux coups de volants, les paysages défilent à travers la vitre. On traverse les États Unis avec Robert Franck et la série The Americans, d’une station service à Santa Fe au Nouveau Mexique à un coffee shop à Indianapolis. Un road trip qui dessine au fil des clichés les paysages de l’Amérique profonde.

La poésie, le poids des mots mais aussi le pouvoir de l’oralité prennent tout leur sens dans cette scénographie réalisée par Pascal Rodriguez. Les morceaux de jazz s’entremêlent à la voix de Bob Dylan et aux grésillements de la caméra super 8. On quitte les Usa pour découvrir Paris et la vie du Beat Hôtel, théâtre privilégié d’expérimentations visuelles et sonores. On découvre en couleurs Tanger et Mexico avec Bernard Plossu et on reste bouche bée devant Crossroads de Bruce Conner, une œuvre étourdissante où la musique rythme les sculptures fugitives de la poussière qui émane de l’explosion d’une bombe atomique. On voyage à travers les œuvres et le temps, on se perd entre les peintures, les photographies et les objets pour mieux s’immerger dans l’exposition The Beat Generation.

Beat Generation au Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris. Du 22 juin au 3 octobre 2016. Tarif : 14€.

Bernard Plossu, Mexique, Le Voyage méxicain, 1966 © Bernard Plossu
Jack Kerouac, On the Road, (tapuscrit original), 1951
Bob Thompson, LeRoi Jones and his Family, 1964, © Estate of Bob Thompson;

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Coluche, rétrospective d'une vie à L'Hôtel de Ville

Les aventures d'Hergé s'exposent au Grand Palais

TP-rama, Toilet Paper investit la Galerie des Galeries Lafayette

Street art et aurores boréales squattent le Palais de Tokyo

Le Grand 8 à la Réserve Malakoff : carte blanche au street art

ArtWork à la Manufacture 111 : le street art en résidence pour l'été

ParisBouge.com