So Nat, cantine dans le 9ème. Crédit photos : Lise Lemasson / ParisBouge.com.

Après Judy, The Good Life et Le Tricycle, voici que So Nat rejoint à son tour et non sans style, la vague veggie des spots de buddha bowls à Paris. Une toute nouvelle cantine végétarienne, judicieusement installée au coeur de 9ème, pour une pause déj’ 100% bio et maison.

Murs à l'état brut et jeu de matières dès l'entrée avec un sol en terrazzo, des tables et banquettes en bois clair mêlées au formica et cannage des assises dépareillées. Aux commandes de la cantine So Nat ? Zohra, une jeune architecte reconvertie, souriante à souhait et surtout passionnée des cuisines du bassin méditerranéen. Sa spécialité, les buddha bowls : un plat on ne peut plus équilibré, qui marie dans un généreux bol à la fois légumineuses, céréales et légumes crus/cuisinés, le tout relevé avec goût par une sauce maison. Un voyage gustatif avec des recettes pétillantes et végétariennes voire végétaliennes, que Zohra a minutieusement élaboré au côté d’un chef spécialisé, et dont le menu, à prix très abordable, évoluera tous les 3 mois.

Chez So Nat, le rendez-vous se donne (pour le moment) uniquement à l'heure du déjeuner, où l'on jongle au choix entre Le Tofu tout fou, Le Lorette (riz sauvage, tempura de panais, béarnaise au citron confit, fèves, épinards et aubergines à la grenade) et Le Boléro ce jour-là (fregola, taboulé de chou fleur, tartare de concombre, lentilles et tomates confites à la feta). Le plus ? Le buddha bowl se décline chez So Nat sur mesure, selon les ingrédients cuisinés et colorés du jour : à vous de jouer ! Et le plaisir se poursuit au dessert, avec des associations qui étonnent et titillent décidément les papilles, comme le cheesecake végétalien aux graines de kasha et purée de noix de cajou doucement infusée à l’hibiscus. So Nat, so good !

So Nat se situe 5 rue Bourdaloue 75009 Paris. Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 14h30 et le samedi jusqu'à 15h. De 9€ à 15€ la formule déjeuner, 4€ le dessert, 20€ le brunch du samedi.

Crédit photos : Lise Lemasson / ParisBouge.com.

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com