Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.

Du côté calme de Montmartre, vers le métro Jules Joffrin vient d'ouvrir un lieu hybride à la devanture bleue parcourue d'une longue terrasse chauffée. Le Sunset, à la fois bar, café, restaurant, fait l'unanimité dans le quartier. 

Habillé d'une coupe afro, le barman du Sunset prépare des cocktails qu’il fait flamber sur le marbre du comptoir. Pas loin de lui, David le propriétaire des lieux, plaisante avec un accent américain. Originaire de Californie, il est tombé amoureux de ce côté calme de Montmartre qu’est le quartier de Jules Joffrin. Je voulais un endroit qui aille avec le coin, simple et pas trop branché, où les gens se sentent chez eux : mission accomplie. Ancienne taverne à bière glauque, le Sunset bar s'est séparé des kilomètres de bois noir qui recouvraient les murs. Parsemées de trous découverts en dessous, les cloisons donnent un petit air industriel au restaurant. Leur côté brut est adouci grâce aux couleurs ajoutées par l’artiste peintre Matthieu Cossé. Le comptoir, au look de vieux zinc parisien, est fait d'un mix de marbre, métaux et bois massif récupérés et revisités. Un mur rose avoisine un autre vert qui mène vers la salle bleu nuit du fond. Au plafond ? Un puits de lumière et un quadrillage jaune comme un ciel plein de soleil californien. La première salle, avec ses 60 places, sa vue sur la terrasse chauffée et ses couleurs de jour est la plus animée de nuit. Celle du fond est plus cosy : les familles y viennent dîner en début de soirée avant de laisser leurs places à d’immenses tablées de jeunes. Côté carte, on dîne du 100% maison et produits frais. Les plats changent toutes les semaines et respectent les saisons, le poisson est pêché par un Normand, livré dans les 18 heures par son fils. Le chef, Jordan Bischoff concote une cuisine bistrotière et inventive en proposant des plats entre 6 et 13 euros. Les vins sont ceux de petits producteurs, dénichés par Julien, amateur en la matière et gérant du lieu. Pour les buveurs de bière, on reste dans le quartier en dégustant la Myrrha, brassée dans le 18ème à la Goutte d’Or. Si jusqu’à présent le Sunset était le QG des oiseaux de nuit, il s’ouvre aux plus matinaux dès février. Café, bar, bistrot : le Sunset a presque autant de ressources que de marques sur ses murs.

Le Sunset bar se situe au 100 rue Ordener, 75018 Paris. Il est ouvert de 18h à 2h du mercredi au dimanche. De 8h à 2h tous les jours à partir du mois de février. À partir de 4€ la pinte, 3,50€ le verre de vin, 6€ le plat. 

Le gérant, le propriétaire et le barman du Sunset, toujours souriants. Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.

A lire aussi

Ground Control débarque dans le 12ème

Le Barbylone, nouvelle cave à bières de la rue Marcadet

Bluebird, bar à cocktails, ambiance fish and gin

OFF Paris Seine : un bar flottant s'installe dans un hôtel insolite sur la Seine

Le Jardin Municipal : apéro bucolique au Crédit Municipal de Paris

La Halle Papin : la nouvelle friche culturelle du collectif Soukmachines

ParisBouge.com