Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.

Au 79 quai de Valmy, juste derrière la fresque Fluctuat Nec Mergitur et face au canal Saint-Martin s'est installé le petit restaurant de street food à la française : Fric Frac. Au menu ? Le croque-monsieur revisité à toutes les sauces. 

Une devanture blanche flambant neuve détonne à côté des tags d'un immeuble un peu vieillot sur les bords du canal Saint-Martin. C’est le nouveau petit restaurant du coin, dont les lettres bleues lumineuses indiquent : Fric Frac, le spot du croque-monsieur. La salle blanche est éclairée par des ampoules à filament qui laissent s’échapper une lumière jaune. En fond sonore, une playlist élaborée avec soin qui passe du vieux rock, de l'électro douce ou, en ce moment même le morceau aérien Breathe de Télépopmusik. Sous le nom du restaurant s'impose le slogan : Le croque-monsieur canaille bien vite expliqué par son co-fondateur : Côme. Fric frac vient de l'argot de la Belle Époque et voulait dire "effraction". L'idée était de reprendre la recette bien connue du croque-monsieur et de tout déranger à l’intérieur. Son choix du croque-monsieur, il le raconte justement en souriant : Ma mère m’en faisait toujours quand j’étais petit, c'était mon plat d’enfance. On voit souvent se décliner les recettes street food américaines, surtout le burger, mais pourquoi pas s'atteler aux françaises ? D’autant que ses deux associés Côme et Quentin proposent un menu dans les règles de l’art culinaire français. Deux meilleurs ouvriers de France les fournissent, dont Frédéric Lalos qui fait le pain. Les chips à côté du croque ? Elles sont maison. Et le jambon des sandwiches ? C'est du Prince de Paris qui vient directement de la célèbre boucherie Doumbéa. Le restaurant s’amuse à décliner la recette française à l’international, avec des recettes qui traversent les époques et les pays. Côme l’explique : on voulait représenter le melting-pot français avec nos croques en les déclinant à toutes les sauces. Pari réussi et affiché au mur : une fresque de dessins humoristiques illustre le menu. Le dessinateur de BD Pablo de Gastisnes, lauréat 2015 du festival de Bande-dessinée de Lausanne 2015 en est l’auteur. On retrouve le croque-monsieur mexicain, le Viking, le Shaolin, le végétalien, le Winnie au chèvre, miel et romarin. L’après-midi, le Fric Frac se transforme en coffee shop. Et au goûter, on commande quoi ? Au choix, le fondant au chocolat et sa crème anglaise ou le cake à la banane avec son petit pot de nutella. Mais vous pourrez, à toute heure, réclamer du salé. À vos marques, prêts ? Croquez !

Le restaurant Fric Frac se situe au 79 quai de Valmy, 75010 Paris. Il est ouvert du mardi au samedi de 12h à 23h et le dimanche de 12h à 19h. Comptez 15€ pour un menu croque-monsieur, salade, chips maison, boisson et dessert. Et 2€ de moins si vous prenez à emporter.

Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Le Mam'zelle, Madame revisité avec œuf mollet. Crédit photo : Antoine Schoenfeld.
Le Winnie : chèvre, miel, croquant de fruits secs torréfiés, romarin. Crédit photo : Antoine Schoenfeld.
Le Viking : saumon, radis noir, oignons rouges. Crédit photo : Antoine Schoenfeld.
Le cake à la banane et son pot de nutella. Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Illustrations de Pablo de Gastines. Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Illustrations de Pablo de Gastines aux murs du Fric Frac. Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.
Le menu du Fric Frac. Crédit photo : Jane Roussel / ParisBouge.com.

A lire aussi

Café Foufou, coffee shop du côté d'Oberkampf

Le Bien Venu, restaurant de l'Hôtel Bienvenue

Kasha, crêpes et cocktails dans le 10ème

Restaurant Carbón, rendez-vous enflammé rue Charlot

Neighbours, le petit nouveau des coffee shops

Restaurant Eels, l'adresse de la rentrée

ParisBouge.com