Restaurant Crabe Royal, place de la Madeleine. Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

Le crabe se la joue royal place de la Madeleine, une carte entièrement dédiée au crabe royal du Kamchatka, le plus grand du monde, rien que ça ! Soupe, rolls, tapas et burger, le Crabe Royal s’affirme et s’affine à l’angle de la place et du passage de la Madeleine.

Derrière cette place de goût, on retrouve la touche subtile de maison Kaspia qui excelle dans les comptoirs aux mono produits, en témoignent les adresses voisines la Maison de la Truffe et Caviar Kaspia. Côté look, dorures discrètes et jeux de texture pour un comptoir clinquant où se croisent touristes et appétits avertis venus décortiquer cette carte qui en pince pour la bonne chaire.

Une bolée de chaleur avec la soupe du chef, potimarron et noix de coco où voguent quelques copieux morceaux de crabe. Au Crabe Royal, les pinces se découvrent en trio dans l’assiette découverte ou par paire, tendance caramélisée, huile d’olive et yuzu, ou gratinée qui sort du lot grâce au piquant de sa parure crémeuse, cébette et poivre. Une détache aussi facile qu’audacieuse et, en bouche, une patte qui s’active fièrement. Au comptoir du Crabe Royal, les rolls ne sont pas en reste, le crabe s’exhibe bien entouré d’un pain brioché à la mie encore tiède. Pour les recettes, classiques ou voyageuses, version nippone, tomate iceberg qui craque et oignon cébette, ou étonnante interprétation norvégienne, concombre mariné, oignon rouge et aneth. Le restaurant Crabe Royal, une belle adresse pour laquelle on en pince déjà !

Crabe Royal, 19 Place de la Madeleine, 75008 Paris. Crab rolls à partir de 17€, patte assortiment découverte à 34€.

Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

A lire aussi

Café Méricourt, charmant coffee shop rue de la Folie Méricourt

Restaurant Salatim : nouveau passage obligé dans le Sentier

Mr Zhao, à la découverte de la street food de Xi'an

Breizh Café : la crêperie s'installe à Odéon

Restaurant Marcello, l'Italie à Saint-Germain-des-Prés

Dépôt Légal : repère sucré et salé de Christophe Adam

ParisBouge.com