Exposition Coluche à l'Hôtel de Ville. Coluche (1944-1986), humoriste et acteur français lors d'un spectacle. Olympia, Paris, mai 1973. © Patrick Ullmann / Roger-Viollet

Alors que les expositions de la rentrée à Paris battent leur plein, l’Hôtel de Ville nous régale d’une exposition sur Coluche, personnalité historique préférée des français derrière Napoléon, De Gaulle, Jeanne d’Arc et Louis XIV, rien que ça !

A l’occasion du 30ème anniversaire de sa mort, la ville de Paris rend hommage à Coluche avec une exposition rétrospective chargée de souvenirs. Une scénographie qui nous isole le temps d’une visite dans l’intime de l’homme, grand passionné de moto et de cinéma, acteur, humoriste sans fard et véritable caméléon. Sous le regard bienveillant de Coluche, dessiné aux coups de pinceau de Yan Pei Ming, on pénètre l'exposition tel un sanctuaire imagé où la robe de mariée de son union comique avec Thierry Le Luron se sculpte dans les airs, tandis que les blousons tatoués et les cuirs s’orchestrent tels des pantins.

Construite par thématiques, l’exposition suit le parcours insolite de l'humoriste en passant par les moments forts de sa carrière, de la création des Restos du Cœur en 1985 à sa campagne politique inaboutie pour les élections présidentielles de 1981. Quand je me suis présenté, j’ai fait peur aux homme politiques: quand j’ai fait les Restos, je leur ai fait honte. Coluche, c’est l’histoire d’une vie sous le signe de l’humour mais aussi du partage et de l’engagement qui se finira brutalement, le 19 juin 1986, à cause d’un putain de camion. L’exposition Coluche à l'Hôtel de Ville, une belle réussite dont on aimerait pousser les murs pour en découvrir davantage.

Bon à savoir, en parallèle de l’exposition Coluche à l’Hôtel de Ville, le cinéma Les Fauvettes programme sept films incontournables de Coluche, parmi lesquels l’inoubliable Tchao Pantin.

Coluche à l’Hôtel de Ville, jusqu’au 7 Janvier 2017. Du lundi au samedi de 10h à 18h30. Entrée libre.

Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

A lire aussi

Fiac 2016 : les nouveautés

Les aventures d'Hergé s'exposent au Grand Palais

TP-rama, Toilet Paper investit la Galerie des Galeries Lafayette

Street art et aurores boréales squattent le Palais de Tokyo

Le Grand 8 à la Réserve Malakoff : carte blanche au street art

ArtWork à la Manufacture 111 : le street art en résidence pour l'été