Fort de son succès, le Café A remet le couvert en ouvrant son annexe, rue Beaurepaire également. Ambiance entre copains, bonne bouffe et grande cave à vins naturels sont au rendez-vous.

Impossible d'être passé à côté du Café A, the place to be de l'été 2012. Le Beaurepaire, le Café B en gros, a l'air de prendre le même chemin pour cet automne. « Nous voulions un lieu plus petit, plus intime, plus proche de la clientèle. La cuisine du Café A n'est pas adaptée à ce que nous voulons faire, ici c'est le contraire, on peut élaborer chaque jour un menu très frais, proposer une super cave à vins naturels et discuter de tout ça avec nos clients ». L'esprit ? A chaque heure de la journée correspond exactement ce que nous avons envie de manger. Le petit-déjeuner commence à 8h avec un choix pointu de cafés (les cafés artisanaux Lomi), puis on enchaîne sur un déjeuner avec un menu qui change tous les jours. « Nous avons gardé le chef Tibétain qui était déjà sur place et nous proposons des plats de là-bas, ça change ! » (« Momos », raviolis Tibétains au tofu par exemple). L'après-midi, un goûter est proposé avec des gâteaux faits maison, l'apéro arrive très vite avec une ambiance bistrot à vins (à choisir directement sur l'ardoise), et enfin le dîner, gros point fort de cette nouvelle adresse qui mise tout sur le partage. « Les plats sont servis dans des cocottes au milieu des tables et tout le monde se sert dedans ! ». En bref, le Beaurepaire, « c'est la quintessence du Café A ! ».

Le Beaurepaire est ouvert le lundi de 08h à 18h et du mardi au vendredi de 08h à 02h (dîner servi jusqu'à 23h). Le samedi de 17h à 02h.

Formule à 14 et 19 €.

Le Beaurepaire

Crédit photos : Fanny B.

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com