© Ilya Kagan
Restaurant Cuisine française

Lafayette's

8 Rue d'Anjou, 75008 Paris, France

Dans cet établissement autrefois animé par les célèbres soirées du marquis de La Fayette au début du XIXe siècle, s'élève le restaurant Lafayette’s. Niché dans un remarquable hôtel particulier du 8ème arrondissement, ce restaurant se démarque par son architecture singulière, son ambiance envoûtante et sa cuisine d'exception. Il offre un instant hors du temps.

Le Lafayette’s se transforme en la scène de la cuisine de Mory Sacko, qui s'inspire librement des saveurs françaises et adopte une approche néo-bourgeoise, mettant en valeur les ingrédients de saison tout en créant des liens entre les traditions culinaires des continents américains et africains.

L'agencement sur mesure, audacieux et novateur, imaginé par Lázaro Rosa-Violán, donne vie aux codes du XIXème siècle. À travers de somptueux salons ornés d'une palette de couleurs mêlant subtilement le tabac et le safran, avec des nuances de vert et de rouge, il crée un cadre luxueux et captivant.

L'avis de ParisBouge pour le restaurant Lafayette's

C’est à quelques pas de l’Élysée que nous nous sommes rendus ce midi pour découvrir le restaurant Lafayette’s, nouvelle table du groupe Moma, un groupe qui compte déjà de nombreux restaurants dans les beaux quartiers (Mimosa, Bœuf sur le toit, Manko, Noto…). Cette nouvelle adresse prend place dans les anciens salons parisiens de Gilbert Motier, plus connu comme le marquis et général de La Fayette. Un haut lieu de festivité du début du XIXème siècle, où les fêtes qui y étaient organisées faisaient partie des plus convoitées.

Pour le restaurant Lafayette’s, Moma a fait appel à Mory Sacko, nouvelle star de la cuisine française. Un chef médiatique qui a fait ses classes chez Thierry Marx avant de se faire remarquer dans l’émission Top Chef. Depuis, il a ouvert son restaurant gastronomique MoSuke, décoré d'une étoile en 2021. Ce chef touche-à-tout a également un enseigne de fried chicken, MoSugo, son petit péché mignon en street food. Et c'est encore sur un autre style de cuisine qu’on le découvre au Lafayette’s.

Dans ce lieu patrimonial où riches hommes d'affaires et personnalités se retrouvent sobrement au déjeuner, plus endiablé le soir, le chef Mory Sacko a pensé la carte du restaurant Lafayette’s dans l’esprit d’une brasserie chic française, une carte de cuisine bourgeoise qu'il a pris le soin de détourner. Les classiques se mélangent à ses racines africaines et à la cuisine américaine. Ça donne des plats comme le Lafayette Fried Chicken (LFC) ou un pâté en croûte yassa (poulet Yassa, plat typique africain, 18€) avec la Maison Verot, pas disponible aujourd’hui hélas. On se tourne alors vers la Corn Chowder (14€), une soupe de maïs américaine, servie dans une soupière traditionnelle, scellée d’une gourmande pâte feuilletée, qu’on vient casser d’un bon coup de cuillère, pour y découvrir cette belle soupe onctueuse, agrémentée de quelques légumes croquant, dans laquelle on aura pris soin de faire tomber tout le feuilletage pour bien plus de gourmandise. Outre les plats, cinq assiettes de poisson crus sont proposées. On avait le fried chicken en entrée, on a le burger dans les plats. Le chef assume parfaitement sa passion pour la street food en l’invitant dans ce lieu bourgeois. À ses côtés, les classiques de brasserie bourgeoise s’affichent, la sole (78€), l’entrecôte (46€), un peu de caviar sur des pommes de terres tièdes (75€), un peu de truffe sur des mac and cheese (38€). Mais nous c’est le suprême de volaille (37€) qui nous attire avec une belle sauce mafé, un clin d’œil africain, servie dans une saucière traditionnelle, qu’on terminera à la cuillère pour ne pas en laisser une goutte. La volaille est tendre et juteuse, elle est accompagnée de quelques légumes et d’une assiette de riz cassé parsemé d'épices. La carotte rôtie se sent un peu seule dans l’assiette avec le piment et l’oignon, on ajoute une assiette de petites bananes plantains frites (8€), bien crispy fondantes. Le temps presse mais on prend quand même un dessert, Tarte tatin et crème crue à la fève tonka (14€). La présentation est vraiment très soignée avec ses pommes finement tranchées et parfaitement alignées les unes à côté des autres. Le menu parlait de mangue caramélisée, c’était plutôt discret. On est plus proche de la tarte aux pommes, seul le bord de la tarte est bien caramélisé. Mais c’est pas mal quand même. Dans cet univers guindé, un menu au déjeuner n’aurait pas fait de mal, il paraît que c’est à l’étude. Du coup à la carte, l’addition entrée, plat, side et dessert s'élève à 73€ ce midi, sans boisson. Un tarif sans surprise vu le positionnement de cette adresse. Le restaurant Lafayette's ça n'est pas la gastronomie de MoSuke, la cuisine est moins sophistiquée, plus rassurante, tout en étant parfois agréablement surprenante. C’est un peu surpayé comme toutes ces adresses, mais ça a le mérite d'être bon.

Visité par la rédaction le 22 novembre 2023.

Voir tous les restaurants testés à Paris
Recevez par e-mail nos prochains avis de restaurants

Adresse

8 Rue d'Anjou, 75008 Paris, France

Afficher sur un plan

Téléphone

04 40 17 04 77

Réserver une table

Horaires

lundi - samedi19:00 - 23:00
dimanchefermé

Ajouter Lafayette's aux favoris

ajouter

Prochains événements

Aucun événement à venir pour Lafayette's.

écrire un avis

Avis Lafayette's

Votre avis

{[{ userReview.body }]}

Pas encore d'avis pour Lafayette's.