Restaurant Pacchio repère au plaisirs saints dans le 9ème. Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

Une carte des vins aux plaisirs sains et aux assiettes qui embaument signées Masaaki Yamamoto (ancien Vivant Cave et Rae’s). Vous l’avez ? Pacchio, bijou aux parfums de fruit défendu, dernier né de Fabien Lombardi s’est installé face à son fratello, as de la pizza et des bonnes quilles, Faggio.

Une déclaration d’amour aux vignerons qui habillent les murs de briques et à la carte de cette table de belle augure. Pacchio, un théorème passionné au résultat gagnant : vin vivant et cuisine libre.

Au casting ce jour-là au restaurant Pacchio, poulpe et choux pointu se poudrent d’olives taggiasche, ça croque, ça craque. Chaleur et bon cœur, on se réchauffe d’un chawanmushi, flan aux œufs texturés, où voguent anguille fumée, fois gras et champignons . Merlu sur joli nid pour la pêche, jus de rôti et paillettes de romarin. Côté terre, on savoure, épaules de lapin confites et oignons cébette, efficace. Et pour conclure, quenelle de ganache au chocolat pulsé de parfaits kumquats confits et crème brûlée genmaicha. Aux bouchons, belle palette et chapitre arboisien qui ravit, Poulsard par Emilie et Alexis Porteret, Domaine des Bodines, Arbois Pupillin par Adeline Houillon et Renaud Bruyère, à découvrir entre beaucoup d’autres chez Pacchio.

Pacchio, 75 Rue de Rochechouart, 75009 Paris. Le soir, plats à la carte, entrées à partir de 10€ et plats à partir de 25€.

Crédit photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com