Mensae, le nouveau restaurant de Belleville. Crédit photo : Cyril Zekser

Les bonnes toques se sont données le mot pour grimper les buttes parisiennes et défendre  la gastronomie pour tous  chez MensaeThibault Sombardier, chef du restaurant Antoine (1 étoile) et son camarade du Meurice / Top Chef Kevin d’Andréa concoctent à Belleville une cuisine bistrotière nette et originelle.

À la table de Mensae, on déguste une popote de terroir extra traditionnelle : cuisses de grenouilles, volaille sauce au vin jaune, poireaux mimosa et cromesquis de pied de veau. L’ensemble pourrait très rapidement tomber dans le cliché bistrotier... Mais c’était sans compter sur les détails modernistes apportés par le top chef Kevin Andréa. C’est avec Thibault Sombardier qu’il habille une rue fantôme du haut de Belleville, d’un restaurant aux assiettes clairement convaincantes. Le décor ? des casseroles en cuivre aux murs, une minuscule étagère avec livres de chefs et bocaux de pickles et des tables en bois où trônent de solitaires bougeoirs, assez impersonnel et inintéressant. Mais l’adresse vaut le détour, car Mensae - table en latin - porte bien son nom, c’est à table que tout se passe ! On ouvre le repas avec calme, luxe et... velouté : les châtaignes, sot l’y laisse et mousse de foie gras forment une trio délicat et attachant. Deuxième entrée en matière : des ravioles de foie gras et émulsion aux champignons, une impression truffière prend le palais. L’affaire se corse avec une poitrine de cochon annoncée crispy, présentée crispée ; elle s’accompagne d’une variation autour du chou (kale, chou blanc, chou de Bruxelles et saupoudrée de bacon) qui rendrait un légumophobe franchement accro. Une poire au caramel et glace au lait fermenté achève cette ode bistrotière en toute gourmandise. À 36 € le menu du soir, on court pour s’asseoir à cette table.

Le restaurant Mensae se trouve au 23 rue Melingue, 75019 Paris. Il est ouvert du mardi au samedi de 12h15 à 14h30 et de 19h15 à 22h30. Comptez 20 € le midi, 36 € le soir pour une entrée, plat et dessert.

Mensae et sa décoration sobre. Crédit photo : Cyril Zekser.
Mensae, qui signifie « table » en latin. Crédit photo : Cyril Zekser.
Ravioles de foie gras et émulsion aux champignons. Crédit photo : Carmen Vazquez / ParisBouge.com.
Velouté de châtaignes, sot l'y laisse et mousse de foie gras. Crédit photo : Carmen Vazquez / ParisBouge.com.
Cochon crispy, chou tombé, emuslion lard, jus réduit. Crédit photo : Carmen Vazquez / ParisBouge.com.
Poire au caramel et glace au lait fermenté. Crédit photo : Carmen Vazquez / ParisBouge.com.
Mensae : le nouveau restaurant de Belleville. Crédit photo : Cyril Zekser.

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com