Le canal Saint-Martin vidé et ses surprises. Photos : Jane Roussel, Julien Bornstein / ParisBouge.com.

Le chômage du canal Saint-Martin a commencé. Il est totalement vidé de ses eaux et de ses poissons pour être nettoyé de fond en comble et permettre de réparer ses écluses. Mais que se cachait-il sous l’eau vaseuse du canal parisien ? Tout un tas de vélos, scooters, poussettes, bouteilles oubliés qui stoppent net toute envie de s’y baigner.

On se croirait en plein fait divers, ou dans un décor de cinéma... Et pourtant, on n’est que sur les bords du canal Saint-Martin vidé de ses eaux pour un grand nettoyage d’hiver. Au fond ? Tout un tas d’objets portés disparus. Certes, on s’attendait à ce que ce soit sale, mais peut-être pas à retrouver tous les vélibs volés de Paris. Et outre cette belle collection de vélos municipaux, on y a retrouvé quoi comme trésors engloutis ? Des sièges de bureaux, des poussettes, des caddies, quelques parapluies et scooters noyés… Dans une scène mi boueuse, mi vaseuse, avec un peu de sable et quelques centimètres d’eau restants. Le tout sur fond d’odeur de marée basse âcre et légèrement iodée. Oui, d’ailleurs les mouettes étaient ravies. On rappelle en passant que le canal Saint-Martin est né en 1802 d’une intention de Napoléon Bonaparte de renforcer l’approvisionnement de Paris en… eau potable ! Drôle de l’imaginer avec ses cadavres d’objets moisis et embourbés. Et en quelques chiffres, ce chantier, ça donne quoi ? Environ 4,5 tonnes de poissons repêchés avant le chômage du canal, 9,5 millions d’euros et 50 personnes à l’oeuvre. Mais pourquoi ce nettoyage du canal Saint-Martin au juste ? Pour réparer ses écluses qui fatiguent : les trappes qui permettent de laisser passer l’eau dans les écluses vont être remplacées, les systèmes de commandes électriques et hydrauliques et les articulations des portes vont être réparés. C’est aussi l’occasion de dévaser le canal, pas nettoyé depuis l’hiver 2001-2002. La dernière fois, 40 tonnes de déchets ont été récupérées. Parmi elles, quelques objets insolites : des coffres forts (vides), deux obus de 75 mm datant de la Première Guerre Mondiale, des pièces d’or, des fauteuils roulants… Cette année, on note déjà un pistolet saisi au niveau de Jaurès. Malgré les panneaux de protection, les curieux auront encore une semaine pour admirer les trésors rejetés par le canal Saint-Martin avant qu’il ne soit vraiment nettoyé.

Les travaux du canal Saint-Martin s'étalent du 4 janvier au début du mois d'avril. Ils se situent entre la première écluse située place de la Bataille de Stalingrad (qui sépare les 10ème et 19ème arrondissements) et la huitième écluse au niveau de la rue du Faubourg du Temple ( à cheval entre les 10ème et 11ème arrondissements).

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Tidybear : le bon plan ménage après une soirée à Paris

Insolite : un restaurant bio futuriste à San Francisco

Journée sans voiture à Paris : les bonnes raisons d'être optimiste

ZTI : bientôt des zones où faire du shopping le dimanche à Paris ?

La Journée des Petits Plaisirs revient à Paris pour distribuer des bonbons !

Espaces de coworking : les cafés à Paris où travailler

ParisBouge.com