James Bún, cantine franco-vietnamienne aux Batignolles. Crédit Photos : Tiphaine Dubled / ParisBouge.com.

Bún James Bún, ici pas de trace de l’espion légendaire mais un bò bún qui envoie du lourd ! Assiettes copieuses et bons produits, une équation parfaite à découvrir chez James Bún boulevard des Batignolles.

James Bún cang tin populaire s’est installé dans le quartier des Batignolles à quelques pas de la place de Clichy. Un lieu haut en couleurs à la décoration chaleureuse. À l’intérieur, influence street food façon cantine, ustensiles, vaisselle en émail et plantes tombantes. La cuisine ouverte sur la salle laisse entrapercevoir le travail du chef Huu Phuoc Nguyen. Les casseroles vont et viennent sur le piano tandis que les clients s’installent. Tables à partager ou comptoir filant le long de la baie vitrée, on s’attable pour déguster le bò bún à la sauce James.

James Bún n’est pas trop vodka martini mais plutôt jus de fruits frais, Hanoï coco, à base d’eau de coco et de nata de coco (chair de noix de coco), bubble tea et cocktails maison, entre autres. Chez James Bún, les bols sont copieusement garnis. Le bò bún et son bœuf à la citronnelle à la chair tendre séduisent nos papilles en quelques coups de baguette. Dans le cà hôi, le saumon soja miel est cuit à la perfection, caramélisé en surface et au cœur fondant. Les vermicelles de riz se mélangent à la salade fraîche et croquante, aux carottes et au concombre bio ! Le nem, signature de la maison, associe quinoa, coriandre, edamame et Vache qui rit, choix aussi audacieux que surprenant, qui se révèle être le clou du spectacle. Un enrobage croustillant qui renferme du fromage fondant !  On oscille entre le naan au fromage et le pâté impérial traditionnel, un voyage entre l’Inde et le Vietnam en deux trois bouchées.

Pour le dessert, deux choix s’offrent aux gourmands, la salade de fruits frais ou la curiosité gourmande, la belle Hanoï. Un fondant au chocolat qui renferme un cœur à la noix de coco, le tout plongé dans une onctueuse crème coco. James Bún et James Bond ont bel et bien un point commun, une aura de séduction à laquelle il est difficile de résister.

James Bún, 10 Boulevard des Batignolles, 75017. Ouvert du lundi au dimanche de 12h00 à 23h00. Bubble Tea à 4,50€, Bò bún à 12€ et Cà Hôi à 13€, Fondant la belle Hanoï à 4€.

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com