Clandestino, le premier restaurant squat parisien

Vite ! C'est le mot qui pourrait définir ce nouveau lieu. Ouvert depuis quelques semaines, Clandestino, qui s'autopromacle « Premier restau squat » pourrait fermer ses portes du jour au lendemain. On vous dit pourquoi !

Après avoir ouvert le restaurant Unico, rue Paul Bert dans le 11ème, son petit frère en face El Galpon, puis Unik à Buenos Aires et Colagreco à Shangai, c'est au 12ème arrondissement de Paris que Marcelo Joulia, architecte franco-argentin, s'attaque avec Clandestino. Le concept ? Complètement fou... L'architecte squatte, pour neuf à douze mois, un restaurant. Pas n'importe lequel, une adresse ayant appartenu à une figure du quartier, Madame Suki ! Aux commandes de la cuisine ? Un chef japonais, Masayuki Shibuya qui fait ses débuts. Au menu : maquereaux marinés, salade d'herbes et pâte d'orange, carpaccio de veau cru, coques pochées, encornets poêlés ail et romarin, crème brûlée aux poivrons rouges... Une cuisine plutôt française et réussie. Le décor n'est pas en reste, revu par Marcelo, il est composé d'objets du passé avec une touche de modernité : photographies nord-coréennes customisées arty, chaises vintage, assiettes chinées sur les marchés, en bref un joli méli-mélo. Tout dans ce restaurant étonne. Alors si l'envie vous prend d'être dans la clandestinité, autant le faire avec gourmandise !

Clandestino, 8, rue Crozatier, 75012 Paris
Ouvert tous les jours sauf le dimanche et le lundi de 12h30 à 13h45 et de 20h30 à 23h
Menu midi à 22,20 €, menu soir à 33,30 €, menu dégustation proposé par le chef à 44,40 €.

On reconnaît bien la déco classique du restaurant japonais qui s'est fait squatté par Clandestino...
... mais le menu n'est pas le même !

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com