Blue Valentine, la parenthèse poétique à Paris. Crédits Photos : Fanny B / ParisBouge.com.

Dans une ambiance cosy, ce nouveau petit restaurant parisien nous a surpris. Sur fond de rock'n'roll, on est tombés sous le charme des légumes, des fleurs sauvages, des cuissons... Bref on vous raconte tout sur Blue Valentine !

Fort de son succès avec ses deux premières adresses (le Sésame et la Chambre aux Oiseaux), c'est un nouveau spot gourmand que Léna Balacco vient de lancer. Mais cette fois-ci, ne vous attendez pas à trouver un coffee shop. C'est tout autre chose. Avec son ami Simon (le Petit Cambodge) et le chef japonais Terumitsu Saito (ex-équipier de Thierry Marx au Mandarin Oriental), ils ouvrent le Blue Valentine. Dans un décor chic, tout en noir et blanc, quelques touches de bois et des sérigraphies colorées de Chuck Sperry sur les murs, on y vient pour goûter une cuisine gastronomique. Dans l'assiette, des légumes mijotés dans leur jus vert, une lotte rôtie, salsifis et marmelade de champignons, un carré de porc de Bigorre, une déclinaison de choux-fleurs, un vacherin aux fruits rouges ou une mousse de chocolat noir en cinq déclinaisons... Le menu change tous les jours, les produits sont frais et cuisinés à la dernière minute. C'est bon, c'est beau et surtout le prix est raisonnable pour cette qualité. Une adresse à ne pas manquer !

Le Blue Valentine se situe au 13, rue de la Pierre Levée dans le 11ème arrondissement. Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 15h et de 19h à 2h (dernier service à 23h). Menu déjeuner le midi à 19 €, le soir menus de 29 à 54 €.

Blue Valentine resto paris
Blue Valentine resto paris
Blue Valentine resto paris

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com