Restaurant Cuisine orientale Cuisine méditerranéenne

Jolia

123 Rue du Chemin-Vert, 75011 Paris, France

Après Dalia, voilà Jolia ! Nouveau restaurant festif et chaleureux de Benjamin Cohen et de ses équipes, cette fois-ci dans le quartier de Chemin Vert. Le restaurant Jolia continue de transmettre l'art de vivre méditerranéen à travers ses plus belles facettes, dans l'assiette et dans la fête.

A la carte du restaurant Jolia on découvre des plats cuits à la braise, cuisson emblématique de la cuisine des pays méditerranéens. Au menu : de petites assiettes de caractère inspirées des traditions levantines, des mezzés à partager qui font la part belle au végétal. Pour la soif, Jolia ouvre sa cave qui propose une belle sélection de vins nature.

Pour son restaurant Jolia, Benjamin Cohen a cette fois fait appel à Jaune Architecture qui a imaginé un lieu épuré dans sa structure, pour mettre en scène une atmosphère presque ostentatoire. Jolia est articulé autour d'un imposant bar fait sur-mesure, véritable cœur du restaurant, avec une carte de cocktails qui invite à trinquer au son du disco oriental !

Crédit photo : Julien Bornstein (ParisBouge)

L'avis de ParisBouge pour le restaurant Jolia

A croire que toute la foodosphère parisienne était aux aguets de l’ouverture de Jolia, la deuxième adresse du restaurant Dalia, qui s’installe cette fois à l’Est, rue du Chemin-Vert. Nous qui avons l’habitude des déjeuners tardifs, souvent dans une salle vide lorsque nous partons découvrir un nouveau restaurant, et bien chez Jolia c’était bien rempli pour ce deuxième jour d’ouverture au déjeuner (on leur a laissé un jour pour répéter).

En entrant dans le restaurant Jolia, on ne peut s'empêcher de remarquer ce petit air de Dalia, avec ces grandes fenêtres qui longent tout le restaurant et ces tables en enfilades. Cependant, ici c’est plus petit et configuré en « L ». On retrouve aussi un petit air du restaurant Tekés par les tonalités chaleureuses et le comptoir en zinc face à la cuisine ouverte.

Jolia fait honneur à la cuisine du Moyen-Orient, vous ne serez pas dépaysés si vous avez aimé Dalia. En cuisine on retrouve le chef Steve Zylbersztejn, l’ex-chef exécutif de Magniv, un restaurant aux influences israéliennes et méditerranéennes. Au restaurant Jolia, il dévoile une carte aux saveurs levantines centrées sur les cuissons à la braise, rituel emblématique de la cuisine des pays méditerranéens mais aussi nouvelle tendance ces derniers temps (Braise, Ardent …). Au déjeuner, la carte est plutôt restreinte, et avec notre retard il n'y a même plus de Chicken Shawarma. On saute les dips et on file tout droit aux entrées avec les Pois cassés au curcuma, halloumi grillé au miel, croûton au zaatar et huile de ciboulette, et les Panais confits & grillés, et vu qu’il est tard, on commande au passage le Filet de bar et butternut rôti avant que les cuisines ne ferment. Nous voilà avec nos trois assiettes pleines de légumes, d’épices, de sauces, de dips et d’huile d’olive. La promesse est tenue, on retrouve ce pourquoi on est venu : des légumes bruts, simplement sublimés et bien marqués par le feu, des sauces, avec du piquant, du sucré, tout ça mélangé… Une explosion de saveurs qui fait voyager. Les cuissons sont justes, notamment celle du filet de bar. On s’y perd un peu entre les intitulés des plats et ce qu’on a dans l’assiette. On n’a pas vu de croûtons au zaatar avec le halloumi, ni de butternut avec le bar, mais une courge. Laquelle ? aucune idée... Qu’est-ce que ça change puisque la gourmandise est là et c’est l’essentiel. Le restaurant Jolia vient d’ouvrir et est encore en rodage, aucune importance. Seul bémol sur les panais qui étaient un peu ensablés. On ne manquera pas de le signaler lors du fameux « tout se passe bien ? » de notre serveur, et ce sera déduit de notre addition sans avoir demandé quoi que ce soit, c’est fair play. On a connu des restaurants où on avait juste le droit à un “désolé”... Sur les conseils de notre serveur on termine sur une touche sucrée, ou plutôt sucrée/salée, avec la Ganache chocolat et tuile nigelle. Si on commence à prendre l’habitude de voir de plus en plus souvent de l'huile d’olive se mélanger au chocolat dans les desserts, ici c’est carrément un crumble salé d'olives de Kalamata qui l’accompagne. Et cette petite touche salée s’accorde à merveille à notre ganache. Le voilà le petit truc en plus ! Allez, il ne reste plus que nous dans le resto, il est temps de filer.

Pas de formule ou de tarif spécial déjeuner au restaurant Jolia, l’addition pour nos deux entrées, un plat et un dessert, sans boisson : 34€ une fois les panais déduits. On est venu en coup de vent au déjeuner, ça nous arrangeait, mais Jolia se vit surtout le soir. La carte est plus complète, plus propice au partage, aux banquets entre amis. L’ambiance est à la fête, une fête à la façon du Moyen-Orient durant les années les plus festives, celle de l’ère du disco. On reviendra voir ça !

Visité par la rédaction le 24 janvier 2023.

Voir tous les restaurants testés à Paris
Recevez par e-mail nos prochains avis de restaurants

Adresse

123 Rue du Chemin-Vert, 75011 Paris, France

Afficher sur un plan

Réserver une table

Horaires

lundi - mercredi12:00 - 14:3019:00 - 00:00
jeudi - vendredi12:00 - 14:3019:00 - 00:30
samedi12:00 - 15:0019:00 - 00:30
dimanche12:00 - 15:0019:00 - 00:00

Ajouter Jolia aux favoris

ajouter

Prochains événements

Aucun événement à venir pour Jolia.

écrire un avis

Avis Jolia

Votre avis

{[{ userReview.body }]}

Pas encore d'avis pour Jolia.