L'hôtel, bar et restaurant Le Pigalle : la nouvelle adresse artistique de nos nuits parisiennes. Crédits photos : Stéphanie Chermont / ParisBouge.com.

Entrer au Pigalle, cet hôtel / bar / restaurant fraîchement ouvert, c'est vivre une expérience assez extraordinaire. Pour un verre, un dîner ou pour une nuit, le lieu installé rue Frochot, juste en face du Dirty Dick, s'offre 6 étages et un sous-sol dédiés à l'art, le plaisir, les saveurs et la bonne humeur.

Des allumettes aux dessous de verre, des luminaires aux tables de marbre blanc, des cadres photos au contenu de l'assiette, Le Pigalle a visé haut. Dans cette nouvelle adresse du très animée 9ème arrondissement, on se sent bien, confortablement installés au rez-de-chaussé dans un fauteuil danois design ou sur une chaise style année 70. Et puis, on se laisse tenter par l'un des cocktails revisités par le bartender Michael Mas, le Fond de Culotte alias "le Kir du Pigalle", un délice à la crème de cassis, au vin blanc, salers et perrier. Difficile de choisir tant la carte est originale, avec notamment une bière spécialement conçue pour le bar, La Petite Pigalle, brassée dans le 18ème voisin. Avec un peu de chance, c'est jeudi et le collectif Paris DJs s'occupe de l'ambiance sonore, usant de l'une des nombreuses platines installées dans l'immeuble. Francis, le directeur de l'hôtel, rajoute une couche de bien-être avec son sourire omniprésent, et nous donne envie de goûter toute la carte du soir, de l'artichaut vapeur à la succulente burrata au citron confit, des Saint-Jacques fumées à la soupe de courge butternut. Côté prix, on oscille entre 7 euros et 19 euros par assiette, correctes par leurs quantités plutôt généreuses et suffisantes — un chèvre cendré servi entier par exemple. Cette carte du soir, imaginée par Camille Fourmont de La Buvette, est à l'image du lieu, très made in France, avec une présence bien marquée de fromages, jusqu'aux desserts (fromage blanc, panna cotta...).

Pour résumer, Le Pigalle, c'est un lieu de collaborations, un lieu de vie où se sont réunis sous la forme d'un collectif des talents, de la cuisine à la photo, du design au cocktail. Parmi les photographes dont les plus belles images figurent dans les chambres et le "groundfloor" de l'hôtel et les artistes, on retrouve Antoine Le Grand, Artus de Lavilléon, Benoit Linero, Emma Ledoyen, Martin Bruno ou encore le célèbre Jean André et son regard coquin de parisien. Et pour de folles nuits, Le Pigalle réserve une petite surprise à ses clients avec une barre de pole dance et le libre espace pour une effeuilleuse burlesque. Dans les chambres, un iPad est à la disposition des locataires d'une nuit ou plus pour chatter, faire une demande de conciergerie ou tout simplement écouter la longue playlist (de 54 heures !) composée rien que pour l'hôtel par Victor Kiswell. Fermez les yeux, vous êtes à Pigalle quelques années auparavant, et l'expérience ne fait que prolonger le rêve d'une autre folle soirée dans ce bar de quartier, cet hôtel de charme et d'élégance, cette table de fins gourmets.

L'hôtel, bar et restaurant Le Pigalle est situé 9 rue Frochot, 75009 Paris. Ouvert tous les jours de 7h à 2h du matin. Brunch le dimanche à partir de 11h par Alix Lacloche. Hôtel, 40 chambres. Restaurant, bar, service en continu avec petit-déjeuner, déjeuner, dîner et petits encas tard le soir. Fumoir en sous-sol.

Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot
Le Pigalle Paris restaurant bar hotel rue frochot

Crédits photos : Stéphanie Chermont / ParisBouge.com. Sauf photos 3, 4 et 7 : Benoit Linero.

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com