Le Gyoza Bar ouvre un deuxième restaurant à Paris. Crédit photos : Camille Tissot / ParisBouge.com.

L'adresse nippone monomaniaque, le Gyozar Bar, vient d'ouvrir son deuxième restaurant rue de Saintonge. Ici le fameux ravioli japonais se déguste dans les règles de l'art, dans une formule unique et dans une déco zen attitude.

La cuisine japonaise n'a pas fini de ravir nos petits gosiers. Une fois n'est pas coutume, c'est dans le très convoité Haut-Marais qu'a choisi de s'implanter cette nouvelle adresse nippone. Fort de son succès au passage des Panoramas, le Gyozar Bar, entièrement dédié à ce petit plaisir monomaniaque, a ouvert en toute discrétion, il y a quelques jours seulement, sa deuxième adresse toute flambant neuve rue de Saintonge. Vous l'aurez compris, ici on déguste uniquement ces raviolis typiques avec une recette spéciale à partir de viande de porc et d'un savant mélange d'épices. Cuisiné par des mains expertes sur un plan de travail tout en ouverture, ce petit chausson rapide en bouche, cuit à la vapeur et grillé d'un côté, se trempe dans une sauce soja-agrume parfaitement relevée. Tout comme dans l'autre restaurant, la décoration ne déroge pas à la règle de la zen attitude : tout est épuré, mobilier en bois blanc, chaises en métal et aucune autre fioriture sur les murs, que des pierres apparentes. Le service se fait au bar, face aux effluves de la cuisine ou sur la table ronde de la petite salle. Ce plaisir simple se déguste par 8 (7 €) ou 12 (9 €) selon les faims, dans un menu unique et avec comme seul accompagnement une excellente salade de soja mariné. Et si vous voulez éviter l'attente, petit conseil emportez votre butin !

Le restaurant Gyozar Bar est ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 23h au 38 rue de Saintonge, 75003 Paris. Menu unique à 7 € pour 8 pièces ou 9 € pour 12 pièces.

restaurant japonais paris gyoza bar
restaurant japonais paris gyoza bar
restaurant japonais paris gyoza bar

Vous avez aimé cet article ?

Et si vous offriez un petit café à l'équipe de ParisBouge ?

 Offrir un café

A lire aussi

Bouillon Pigalle, pas de chichi et petits prix dans le 18ème

Vins des Pyrénées, bistrot à la française

La Maison de La Poutine débarque à Paris

Sarra, le sarrasin se décline rue Mandar

Mulko, street food et assiettes méditerranéennes rue d'Enghien

Persil & Mimosa, café cantine caché dans le 11ème

ParisBouge.com