Restaurant Restaurant libanais Cuisine méditerranéenne

Kubri

108 Rue Amelot, 75011 Paris, France

Le restaurant Kubri est un restaurant libanais qui propose une cuisine inventive et moderne. Kubri réinvente la cuisine libanaise. Terres cuites au sol, murs chaulés ponctués de carrelage flamboyant, l'univers du restaurant Kubri est chaleureux et coloré. La déco est signée Mur.Mur Architectes.

Crédit photo : ParisBouge

L'avis de ParisBouge

À côté du Cirque d’Hiver vient d’ouvrir un nouveau restaurant Libanais. Une cuisine très à la mode en ce moment qui nous pousse désormais à nous méfier, et quoi de mieux que de s’y rendre et de goûter pour s’assurer de l’authenticité ? Direction donc rue Amelot dans le 11ème à la découverte du restaurant Kubri, une adresse ouverte par Mayfrid et Ingrid Chehlaoui, deux sœurs venues du Liban. Issues d’une famille en place dans la restauration à Beyrouth depuis plus d’une décennie, avec deux enseignes à succès, aujourd'hui elles s’attaquent au marché parisien avec Kubri, leur première adresse. Et pour cette première, elles n’ont pas fait les choses à moitié, elles ont fait appel au cabinet d'architecture mur.mur à qui on doit déjà la déco de Petit Bao, Dizen, et plus récemment Rhézome, des lieux à très forte identité visuelle. Kubri n’y échappe pas, la décoration bien soignée est atypique. Une petite terrasse en demi-cercle fait office de sas entre la rue et l’entrée, une succession de deux salles à la déco minimaliste s'enchaînent pour finir sur la cuisine et son long comptoir. Une déco marquée essentiellement par un brillant carrelage rouge. En cuisine, les deux sœurs ont fait appel à Rita Higgins, une cheffe consultante, également libanaise, pour créer la carte du restaurant Kubri. Mayfrid et Rita s’étaient déjà croisées à Beyrouth sur un autre projet, et c’est par hasard qu'elles se retrouvent à Paris. Le feeling passe bien et finalement Rita prend la place de chef du restaurant.

Sur la carte on découvre toute une page de mezzés à partager aux saveurs levantines, mais aussi des plats. On vous prévient tout de suite, on a vraiment tout aimé ce qu’on a pu déguster lors de notre premier passage, et on y est rapidement retourné pour pouvoir goûter les plats. Au premier passage on s'est laissé tenter par trois mezzés. Tout d'abord, des sticks de Halloumi façon kataif, ces gros bâtonnets enveloppés de cheveux d’ange frits qu’on trempe dans un miel pimenté. Ensuite on a gouté une belle aubergine posée sur une marmelade de poivrons et du labné, aubergine sur laquelle est dressé de l’ail confit avec des graines de grenades, une assiette pleine de couleur, un peu neutre au début mais plus on creuse et plus les saveurs se mélangent et le plat devient interessant. Troisième et dernier mezzé, le Sujuk en voile, un chausson de bœuf et d’agneau hachés frit, servi avec une confiture de tomate, un petit ketchup maison en quelque sorte, aux saveurs libanaises. Pour terminer ce premier round, on s’attaque à la poire rôtie au verjus, crème atcha, miel caramélisé, et éclats de pistaches, un dessert qui nous rappelle ces fameuses glaces libanaises qu’on peut trouver chez Bachir ou Baltis. Un repas bien copieux pour 38€ à la carte. D’autant qu’une petite focaccia est offerte avec son huile d’olive lorsqu’on s’installe à table.

Une semaine plus tard nous revoilà au restaurant Kubri. Après avoir goûté quelques mezzés lors de notre premier passage, nous sommes revenus cette fois-ci pour goûter les plats. Mais entre-temps une formule déjeuner a vu le jour, la carte est réduite mais les prix aussi. Au choix, des formules entrée/plat à 19€ ou plat/dessert et entrée/plat/dessert à 22€ où l'entrée est un mezzé, avec un choix parmi 4 mezzés, 4 plats et un seul dessert. Et toujours la petite focaccia de bienvenue. L’occasion pour nous de goûter leur houmous au zaatar et dukkah, servi avec du pain libanais. Un Houmous assez compact, très bon mais trop copieux pour commencer, on en rapportera la moitié dans un doggy bag. Pour le plat, on part sur le lieu noir avec sa sauce citron coriandre, voilà quelque chose de bien plus léger. Le plat est servi avec des pommes grenailles épicées, façon smashed potatoes, bien croustillantes. La cuisson du poisson est parfaitement nacrée. L’unique dessert de la formule est un gâteau curcuma/sésame et sa crème au tahini et mélasse de caroube. La crème a une texture proche d’une pâte à tartiner, un goût assez fort, intriguant, qui nous permet de découvrir une nouvelle saveur. Le gâteau lui est un cake, le sfouf libanais, fait de farine de semoule et de blé, et parfumé au curcuma.

Après deux passages, on peut confirmer que Kubri n’est pas un restaurant qui surfe sur la tendance cuisine méditerranéenne. On a bien ici une adresse à la cuisine traditionnelle, remise au goût du jour, réinventée, rajeunie et adaptée à une clientèle jeune et urbaine. Un croisement entre authenticité, créativité et modernité. Le service est jeune, friendly, une adresse qui donne envie de revenir.

Visité par la rédaction le 30 novembre 2022.

Voir tous les restaurants testés à Paris
Recevez par e-mail nos prochains avis de restaurants

Adresse

108 Rue Amelot, 75011 Paris, France

Afficher sur un plan

Téléphone

01 71 27 43 71

Horaires

lundi - mardifermé
mercredi - dimanche12:00 - 15:0018:30 - 22:30

Ajouter Kubri aux favoris

ajouter

Prochains événements

Aucun événement à venir pour Kubri.

écrire un avis

Avis Kubri

Votre avis

{[{ userReview.body }]}

Pas encore d'avis pour Kubri.