Cabu aimait le swing et savait le dessiner ! Découvrez l'expo de ses dessins !

Soixante quinze portraits de jazzman réalisés par Cabu, le dessinateur assassiné lors de l'attentat du 11 janvier contre le journal Charlie Hebdo, sont présentés à Versailles jusqu'au 22 mai prochain.

Cabu a toujours aimé le jazz, plus particulièrement le swing et les big bands. Pendant une cinquantaine d'années, il a arpenté tous les clubs et festivals avec son carnet de croquis à la main, immortalisant les musiciens qu'il admirait. Cela donne une série de portraits touchante, drôle et poétique. Le fan de Cab Calloway et Ella Fitzgerald aura toujours su nous faire partager ses passions, qu'il s'agisse de se moquer des politiques, de croquer Paris, Pekin, New-York ou encore de nous faire découvrir une musique qu'il aimait tant.

L'exposition Cabu Swing a lieu à la Bibliothèque centrale, 5 rue de l'indépendance américaine, 78000 Versailles. Ouverture du mardi 5 au samedi 16 mai : mardi et jeudi 14h-19h / mercredi et samedi 10h-18h / vendredi 14h-18h ; du mardi 19 au vendredi 22 mai : mardi, jeudi et vendredi : 14h-20h / mercredi : 10h-20h.

A lire aussi

Coluche, rétrospective d'une vie à L'Hôtel de Ville

Les aventures d'Hergé s'exposent au Grand Palais

TP-rama, Toilet Paper investit la Galerie des Galeries Lafayette

Street art et aurores boréales squattent le Palais de Tokyo

Le Grand 8 à la Réserve Malakoff : carte blanche au street art

ArtWork à la Manufacture 111 : le street art en résidence pour l'été

ParisBouge.com