Restaurant Cuisine française Brasserie

Brasserie Martin

24 Rue Saint-Ambroise, 75011 Paris, France

Installée cette fois dans le secteur Voltaire/Parmentier, la Nouvelle Garde triple la mise avec la Brasserie Martin, une brasserie de quartier avec la même vocation que ses aînées : défendre avec ferveur l'art de vivre à la française. Dans l'assiette, toujours la même recette : du frais, du français et du produit de saison, en direct des producteurs le plus possible, le tout fait maison et à prix accessible. Au cœur de la cuisine, une rôtissoire Rotisol à quatre broches, le poulet rôti est à l’honneur dans la Brasserie Martin. Le soir, les spécialités à partager s’invitent sur la carte : agneau du Bourbonnais, carré de cochon rôti ou la saucisse purée pur jus préparée dans leur labo au sous-sol. Quelques plats végétariens figurent également au menu. En dessert on retrouve une carte signée Clément Le Cam avec un mille-feuille caramel au beurre salé, un Paris-Brest et des glaces maison… très classique. Dans la cave de la Brasserie Martin, pas moins de 45 références issues de petits vignerons qui font dans la jaja bio et/ou nature.

Crédit photo : Lucile Derveaux, ParisBouge

L'avis de ParisBouge

Après La Brasserie Bellanger et la Brasserie Dubillot, La Brasserie Martin est la troisième adresse du groupe Nouvelle Garde ouverte début juillet. Ils nous emmènent cette fois-ci du côté de Parmentier dans le 11ème. Leur concept, c'est la brasserie française remise au goût du jour, plus jeune plus décontractée. Les serveurs sont en uniforme jean basket et shirt, et tutoient les clients. C’est populaire, vivant, la carte propose une cuisine traditionnelle française de qualité à des tarifs accessibles, le tout dans un endroit joliment décoré, avec beaucoup de déco chinée, parfois très kitsch. Les classiques de la cuisine française y sont proposés à des prix très abordables, comme les œufs mayo à 2€ sur la carte des entrées. Le pâté en croûte est préparé sur place, gelée au porto, pistaches et cœur fois gras, une belle part pour 14€. Pour les plats, la saucisse purée et son jus à 13€ - une saucisse un peu trop finement hachée à notre goût, on la préfère avec quelques morceaux - et la hampe de bœuf et ses frites à 15€ sont de bons classiques. Également à la carte, la pêche du moment (17€) ou du tartare (14€). Mais la Brasserie Martin se distingue de ses deux autres sœurs par sa rôtissoire, et ajoute à la carte des viandes rôties pour deux personnes : poulet rôti, travers de porcs, pièce d’agneau qu'on vous laisse choisir. En dessert, toujours du classique : Paris-Brest, Millefeuille, tartelette au chocolat… tous à 8€. A peine ouvert qu’il y avait déjà beaucoup de monde en ce lundi soir. Le service à deux-cent à l’heure anime le comptoir de la cuisine ouverte, c’est vivant mais aussi très bruyant nous confirment nos voisins, mais c’est ça l'esprit brasserie. La Brasserie Martin est ouverte tous les jours au déjeuner et au dîner.

Visité par la rédaction le 25 juillet 2022.

Voir tous les restaurants testés à Paris
Recevez par e-mail nos prochains avis de restaurants

Adresse

24 Rue Saint-Ambroise, 75011 Paris, France

Afficher sur un plan

Réserver une table

Horaires

lundi - dimanche09:00 - 00:00

Attention, beaucoup de restaurants sont fermés en août ou adaptent leurs horaires d'ouverture. Renseignez-vous ou réservez en ligne pour éviter les mauvaises surprises. Sinon vous pouvez consulter notre guide des restaurants ouverts en août à Paris pour découvrir un nouveau restaurant testé et validé par la rédaction de ParisBouge.

Ajouter Brasserie Martin aux favoris

ajouter

Prochains événements

Aucun événement à venir pour Brasserie Martin.

écrire un avis

1 avis Brasserie Martin

Votre avis

{[{ userReview.body }]}

Helene V.

Qui a connu l'ancien restaurant Square Gardette ne peut qu'être consterné par l'arrivée de la Brasserie Martin qui détonne complètement dans ce quartier encore authentique du XIe. On se croirait maintenant sur un trottoir de la Gare du Nord !! Je regrette l'ancien resto charmant, au charme indéniable, confortable avec ses fauteuils et canapés on l'on pouvait s'asseoir à loisir l'après-mdi en lisant les journaux et magazines, près de la cheminée l'hiver. A part alpaguer quelques touristes qui n'ont pas eu la chance de connaitre l'ancien, cette brasserie (qui occupe la majeure partie des trottoirs) n'a aucun intérêt. Dommage.

publié le