COY Live : Jupiter + Kakkmaddafakka + Rouge Congo
concert Paris

COY Live : Jupiter + Kakkmaddafakka + Rouge Congo

Événement publié par L'Oreille Dauphine

date et heure

de 19:00 à 23:00

tarif

15€

style

pop rock electro

infos

Rendez-vous au Trabendo, le samedi 28 novembre pour COY Live, concert de clôture de la 11ème Conference of Youth (coy11.org), avec...

// JUPITER (Electro-pop - FR/UK)
// KAKKMADDAFAKKA (Pop - Norvège)
// ROUGE CONGO (Pop-rock - FR)
_______________________________________________
BILLETTERIE
⚑ Plein tarif : 15€
⚑ Tarif réduit pour les participants à COY11*: 10€
_______________________________________________
COY LIVE : MUSIC. YOUTH. CHANGE.
La Conference of Youth (COY) est un rassemblement international de la jeunesse, qui se tiendra du 26 au 28 novembre à Paris, en amont de la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP21 ou Paris 2015). Organisé par plusieurs associations, Avenir CliMatique, CliMates, le Refedd, Le Scoutisme français, et le WARN!, l’événement réunira 5000 jeunes internationaux autour de débats / conférences / ateliers sur les grands enjeux climatiques et sociétaux

Et pour clôturer cet événement en beauté, quoi de mieux qu’un concert déjanté à en faire trembler le Trabendo ?
_______________________________________________
JUPITER – Electro-pop (FR / UK)
JUPITER repose sur une passion commune du duo franco-anglais pour une époque teintée de strass et d’insouciance. On ressent clairement l’impact de la disco et de l’electro-funk au cœur de leur musique, mais Quarles et Amélie confessent aussi des influences plus larges et citent volontiers Sly & Robbie, Beach House, Alan Parsons Project, Siriusmo ou même les Beastie Boys. Leur premier single, Starlighter, sort en 2009 et excite rapidement la blogosphère. Viennent ensuite deux singles sortis sous le label Kitsuné : l’incontournable Saké, qui reste en tête des charts electro iTunes pendant plusieurs semaines au printemps 2011, puis quelques mois plus tard l’irrésistible Kass Limon qui revisite un obscur titre discoïsant de Kassav’. Puis vient un premier album en 2012, Juicy Lucy, suivi d’une tournée aux USA, en Asie et en Europe. En 2015, le duo sort son second album, Bandana Republic, peut-être plus mature, plus sophistiqué, mais qui clame toujours haut et fort : let’s go dancing !

KAKKMADDAFAKKA – Pop-rock (Norvège)
Première signature du label Bubbles après The Whitest boy Alive, Kakkmaddafakka nous vient de Bergen en Norvège, tout comme leur producteur Erlend Oye (The Whitest Boy Alive, Kings of Convenience). Loin des compositions chill-out de ce dernier, le groupe s’offre avec Hest 9 titres de pop / rock / funk absolument irrésistibles. Formé par 5 frères et amis, la formation pratique la dérision au quotidien et dans leur musique ; leur nom d’apparence mystérieuse est une retranscription néologique de ‘Cock Mother Fucker’, mais comme ils sont encore un peu jeunes et bien élevés, ils préfèrent annoncer ‘Party Animals’. Car oui, sur scène et sur disque, le groupe se démène pour faire danser son auditoire, comme un Darwin Deez orchestral, un Vampire Weekend débridé, ou mieux, comme si les Klaxons se payaient des imitations d’Abba, des Ronettes, de Blondie et des folklores scandinaves… Bref, ils ne se prennent pas au sérieux et pourtant ils vont rythmer votre été avec leurs riffs imparables et leurs mélodies faciles.

ROUGE CONGO - Pop (FR)
ROUGE CONGO, c'est la nostalgie d'un été passé, d'un soleil couchant filmé en super 8. Une pop carte postale comme ils la nomment eux-mêmes, influencée par les sons de Human League, les synthésbasses de Giorgio Moroder et les refrains de MGMT. Mené par un duo de chanteurs, les quatre Rémois, la vingtaine, sortent un premier EP, Rouge Congo, en mars 2014. L'alchimie mélodique et les incantations héliotropiques de leurs morceaux sont rapidement plébiscités par le public et chaleureusement accueillis par les médias. Soutenus par les Inrocks, ROUGE CONGO enchaîne alors les concerts, ouvrant pour Puggy et Tahiti 80 et créant la surprise au festival Cabaret Vert. En 2015, alors que le groupe dévoile Seoul, nouveau titre mélancolique et rêveur, les quatre Rémois enchaînent les festivals (Inouïs du Printemps de Bourge, Francofolies de La Rochelle, Cabaret Vert, La Déferlante, etc.).
_______________________________________________
TRABENDO

* Les participants à la COY détenteurs d'un pass 1 jour, weekend ou trois jours peuvent bénéficier d'une réduction de 5€ (soit 10€ la place de concert), promotion limitée aux 400 premiers bénéficiaires. Des contrôles pourront être effectués à l’entrée.

Voulez-vous y participer ?

1 participants

Commentaires

publié le

Aucun commentaire, soyez le premier à en laisser un à propos de l'événement COY Live : Jupiter + Kakkmaddafakka + Rouge Congo

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter