© Julien Bornstein / ParisBouge
Restaurant Cuisine traditionnelle Cuisine française

Brasserie des Prés

4 Cour du Commerce Saint-André, 75006 Paris, France

Et de quatre pour la Nouvelle Garde ! Cette fois-ci ça se passe de l’autre côté de la Seine, à Saint-Germain-des-Prés. Après la Brasserie Bellanger, la Brasserie Dubillot et la Brasserie Martin, voici la Brasserie des Prés. Dans le même esprit que les trois précédents restaurants de la Nouvelle Garde, au restaurant la Brasserie des Prés, la cuisine française traditionnelle est à l'honneur.

À la Brasserie des Prés, un trio de chefs (Théophile Hauser-Peretti, Thibaut Darteyre et Baptiste Zwygart) se confronte pour la première fois aux grands classiques presque bourgeois de la cuisine traditionnelle française. On y trouve des escargots français d'Auvergne en persillade, une sélection impeccable de caviars de la Maison Aquitaine Sturia, servis sur glace avec des blinis faits maison et de la crème crue fermière, ainsi qu'une savoureuse volaille fermière aux écrevisses.

Parmi les autres incontournables de la Brasserie des Prés, on retrouve les poireaux vinaigrette et les croûtons au beurre de baratte, les œufs mayo, la saucisse-purée et le jus de viande mijoté pendant huit heures. Les produits bruts sont soigneusement sélectionnés directement auprès des producteurs.

Cette grande brasserie, conçue sur trois niveaux par les concepteurs londoniens B3 Designers et Dorénavant Studio, présente une façade avec de grandes baies vitrées en acier, d'un vert foncé immaculé, découpée par de nombreuses parcloses, offrant ainsi une esthétique d'atelier d'artiste réussie et assumée à cette Brasserie des Prés. Les mosaïques aux motifs légumiers, peintes dans un style résolument art nouveau, viennent s'ajouter à cette atmosphère. L’ambiance reste toujours très détendue, jeune et familière.

L'avis de ParisBouge pour le restaurant Brasserie des Prés

Si vous avez aimé la Brasserie Bellanger, la Brasserie Dubillot ou encore la Brasserie Martin, vous aimerez certainement la Brasserie des Prés, dernière en date du groupe Nouvelle Garde, qui pour cette dernière, change complètement de secteur en quittant les quartiers bobo. C’est dans le Paris touristique, dans la charmante cour du Commerce Saint-André, à quelques pas d'Odéon, que s'installe la Brasserie des Prés. Vous ne serez pas du tout dépaysé, la déco ne change pas de style, toujours aussi rétro, presque kitch, on retrouve tout ce qui fait l’identité des précédentes adresses. Les carafes Bordallo Pinheiro sont toujours là. Cette fois, le lieu semble plus grand, mais ça n'est pas pour autant que les tables sont plus espacées, on est un peu à l’étroit. Le restaurant s’étale sur deux étages, et un troisième étage abrite même un bar à cocktails et un miniclub. La grande terrasse sur la cour piétonne est un vrai plus aussi par rapport aux précédentes adresses qui bordent habituellement les trottoirs parisiens. En cuisine, pas grand chose de nouveau à cette brasserie des Prés. À la carte, on retrouve les plats qu’on connaît déjà des autres restaurants et toujours à des prix très accessibles : le pâté en croûte (14€), la saucisse purée (13€)... et comme toujours, une partie de la carte propose tout de même une différence. Pour cette adresse germanopratine c’est le caviar d’Aquitaine qui s’invite (90€ à 100€/30g). Place à la dégustation, en entrée les Haricots verts au BBQ sauce ravigote (9€) sont bien croquants et la sauce a un petit côté crispy. Les Croquettes de pied de porc sont gourmandes (9€), un p’tit foie gras (16€) mariné au cognac, au porto et au quatre-épices, sympa avec son bun brioché toasté. Belle entrée en matière, ces assiettes appellent au partage. Du côté des plats, la sole (50€) était trop petite. En ce qui concerne le filet de bœuf (35€), la sauce marchand de vin (au choix avec béarnaise) mériterait une réduction plus poussée, par contre la viande, rien à dire, parfaitement cuite, tendre à souhait comme dans du beurre. Avec ses frites maison à la fois moelleuses et croustillantes, on peut désormais ajouter la Brasserie des Prés à nos bonnes adresses où manger un très bon filet de bœuf à Paris. Il ne manque plus qu’une bonne sauce poivre pour nous combler. En dessert, on connaît déjà leur Paris-Brest (8€), spécialité qu’on retrouve dans toutes leurs brasseries, alors on part sur la Tropézienne glacée (10€) servie avec une crème anglaise originale à la rose. La Tarte fraise/pistache (10€), pas mal, bonne texture qui se tient, bien que la pistache se fait discrète à côté de la fraise. Le clafoutis aux cerises à partager (2x10€) manque un peu de tenue mais certainement pas de goût.

Voilà, une fois de plus la Nouvelle Garde va faire un carton sur cette brasserie, où la déco, la bonne cuisine, simple et efficace, bien réalisée, accessible, surtout pour le quartier, continuera d’attirer les foules, en famille ou entre amis, et de se faire connaître désormais plus largement auprès d’une clientèle internationale, à qui la déco fera sûrement son effet. On met une pièce sur un effet à la Pink Mamma, avec de longues files d’attentes de touristes qui viendront des quatre coins du monde se prendre en photo dans ce restaurant. Ils ont tout compris ! Ah oui, une dernière chose, collé au restaurant, la Brasserie des Prés ouvre également un glacier dès ce 1er juillet (pas encore ouvert lors de notre passage fin juin). On pourra y goûter leur glace au Paris-Brest. On va y retourner très vite pour voir si elle mérite une place dans notre guide des meilleures glaces à Paris.

Visité par la rédaction le 19 juin 2023.

Voir tous les restaurants testés à Paris
Recevez par e-mail nos prochains avis de restaurants

Téléphone

01 42 03 21 10

Réserver une table

Horaires

lundi - dimanche09:00 - 00:00

Ajouter Brasserie des Prés aux favoris

ajouter

Prochains événements

Aucun événement à venir pour Brasserie des Prés.

écrire un avis

Avis Brasserie des Prés

Votre avis

{[{ userReview.body }]}

Pas encore d'avis pour Brasserie des Prés.