St. paul & the broken bones en concert
concert Paris

St. paul & the broken bones en concert

Événement publié par ParisBouge

date et heure

de 19:30 à 23:55

tarif

34.00 €

style

world soul funk

infos

St. Paul & The Broken Bones ont déjà suscité un vif intérêt, avec leurs spectacles remplis d'énergies emmenés par le leader charismatique Paul Janeway, et un EP quatre titres auto-produit sorti en 2012. Produit par Ben Tanner (Alabama Shakes), enregistré et mixé à Muscle Shoals, l'album ramène aux racines de la région tout en lui donnant une puissance électrique nouvelle.
Le surnom de « St Paul » est une allusion ironique à l'enfance de Paul passé dans les églises. Il a ainsi été bercé par la musique religieuse toute son enfance : « La seule musique profane que j'ai pu entendre c'était un groupe des années 70 appelé les Stylistic, et Sam Cooke. C'est tout. Le reste était de la musique gospel. Mon but dans la vie jusqu'à l'âge d'environ 18 ans était d'être pasteur. »
Durant son enfance Janeway est donc exposé aux influences essentielles du gospel comme The Mighty Clouds of Joy, Alex Bradford, Clay Evans… Il s'éloigne un peu de cette musique pendant son adolescence et commence à fréquenter les ouvertures des clubs de Birmingham. Il diversifie son écoute, excité par des talents comme Tom Waits et Nick Cave. Pour Paul, les écouter : « C'est comme aller à l'Eglise, d'une façon un peu bizarre». Il se plonge aussi dans les œuvres de grands chanteurs soul, dont Otis Redding, James Carr et O.V. Wright. En se cherchant musicalement, Janeway a fait un passage incongru dans un groupe de reprise de Led Zeppelin, mais il avoue que ce n'était pas son « truc ». Néanmoins, c'est grâce à cette expérience rock'n'roll qu'il a rencontré le bassiste Jesse Phillips avec qui il est rapidement devenu ami. Le duo a écrit « Sugar Dyed », « Broken Bones and Pocket Change » et « That Glow » qui sont présents sur l'album.
Les autres membres du groupe sont tous issus d'Alabama. Le guitariste Browan Lollar vient de la région de Muscle Shoals et jouait auparavant avec Jason Isbell's 400 Unit. Le batteur Andrew Lee est appelé en renfort par Jesse.
Dans l'esprit des méthodes employées il y a 50 ans, Tanner et le groupe ont évité les pièges du studio pour une approche directe. Tout est joué en live et enregistré sur bandes au Studio Nutthouse de Muscle Shoals. Half The City est l'une des premières sorties du label Single Lock Records, fondé par Ben Tanner, John Paul White (The Civil Wars) et Will Trapp.

Voulez-vous y participer ?

0 participants

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à en laisser un à propos de l'événement St. paul & the broken bones en concert

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ParisBouge.com