Festival Blues Rules Crissier Tour 2013
concert Paris

Festival Blues Rules Crissier Tour 2013

Événement publié par Chloé Poisson

date et heure

de 19:00 à 23:00

tarif

24,20 €

style

blues rock

infos

ROBERT WOLFMAN BELFOUR
Robert Belfour est originaire des collines du nord du Mississippi, comme RL Burnside et Junior Kimbrough, et sa musique, pour partie apprise d’eux, se construit sur le même répertoire, et le même squelette de riffs résonnants et hypnotiques. Il y apporte cependant, sans en perdre l’intensité, une retenue et une délicatesse bien différente de la truculence et du pathos de ces deux tenanciers de troquets clandestins, qui s’apparentent à celles de John Hurt ou Joe Callicott. Du certaine manière, il est plus proche en cela de Fred McDowell que Burnside et Kimbrough ne le sont. Sa voix, grave et précise malgré son âge, joint la même retenue à une technique vocale très proche des leurs.

LEFT LANE CRUISER
Que dire de Left Lane Cruiser ? Incontestable porte-drapeau, avec les Black Diamond Heavies, du punk-blues, forçat de tournée, ce duo (guitare et batterie) formé depuis une dizaine d’années s’est forgé une réputation incontestable, imposant le respect jusque chez les sceptiques du style – tant chez les punks qu’auprès des amateurs d’un blues plus classique. Electrifiant la violence d’un Big Joe Williams sur une profonde compréhension des bases harmoniques du blues rural, en particulier du Nord Mississippi, en durcissant les attaques rythmiques sans jamais en trahir le groove, même le swing, assumant leur blanchitude par de légers emprunts de couleur au hillbilly sans ignorer les musiques noires actuelles, ils réinventent le rock’n'roll à la racine même dans des concerts fulgurants, où effort physique et maîtrise technique illustrent leur éthique du travail de cols bleus de la Rust Belt.

LIGHTNIN' MALCOLM
Lightnin’ Malcolm est un amoureux éperdu, et comblé : depuis son adolescence, ce multi-instrumentiste redneck du Missouri fait passer sa muse avant tout. Après un temps d’errance de bar en bar, de gig en gig, digne d’un songster des années 30, il s’est enraciné vers le début des années 90 dans le Mississippi auprès des familles Burnside et Kimbrough, avec l’un ou l’autre membre desquelles, le plus souvent Cedric Burnside, il joue depuis, quand il n’est pas solo ou à la batterie pour T-Model Ford ou un autre ancien. On s’en doute, son style économe et aéré est profondément marqué par l’influence du Nord Mississippi, même s’il ajoute nombre de compositions personnelles fortes et libres au répertoire classique de la région. Il est, en fait, peut-être plus fidèle au son des juke-joints que son complice Cedric lui-même, et à leur palpitation charnelle et inlassable – ma guitare, dit-il, est comme un tambour avec des notes. Mais quelles notes ! Sobres, insistantes, elles vont chercher la torsion bleue loin au-delà des échelles trop froides de la gamme, et pleuvent comme les gouttes d’un orage du sud sur les corps en sueur.

Voulez-vous y participer ?

1 participants

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à en laisser un à propos de l'événement Festival Blues Rules Crissier Tour 2013

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ParisBouge.com