-

Le No Comment, le nouveau club de la rue de Ponthieu

Ex-haut lieu du libertinage parisien, le No Comment est le nouveau repère des trentenaires branchés. Inauguré le 10 novembre dernier, le club, jadis échangiste, change d'orientation tout en conservant son cadre érotique.

La salle du No Comment au sous-sol
La salle du No Comment au sous-sol

On ne compte plus le nombre de lieux de la nuit situés dans la rue de Ponthieu : le Régine's, le Schmuck, le Neo, le Mathis ou le Pink Paradise entre autres. Même si le No Comment est un énième club qui ouvre dans le coin, le concept va à coup sûr marcher. Repris par l'équipe de Laurent de Gourcuff des Planches et du Raspoutine en association avec Benjamin Patou, déjà propriétaire du Bus Palladium et du 1515 notamment, ce nouveau lieu attire déjà les trentenaires branchés friqués. Le club a été refait mais tout en gardant le principe des alcôves et en recréant une déco érotique. Talons aiguilles et culottes sexy accrochés au mur, tapisserie en léopard, moquette rouge ou encore serveuses déguisées en soubrette... rappellent l'autre vie du No Comment.

Le No Comment est ouvert tous les jeudis, vendredis, samedis et veilles de jours fériés.


Articles associés

  • 28/10/2013
  • Clubs
  • Badaboum en lieu et place de la Scène Bastille
  • Dans un Badaboum qui se veut industriellement fracassant, le 31 octobre prochain signera la mort définitive de la Scène Bastille. Mais pour que le 2 bis rue des Taillandiers soit à nouveau le lieu où se presse toute la jeunesse undergound du Paris branché, il va en falloir de l'esprit créatif, gustatif et auditif.
  • 30/04/2013
  • Clubs
  • Le Malibv met tes nuits en alerte
  • La légende dit que les Stones ont traîné leurs guêtres dans ce petit club africain, véritable institution de la rue Tiquetonne pendant 30 ans. Depuis trois mois, la direction artistique a changé et les rythmes exotiques ont laissé place à des beats électro, house et dub techno. En coulisse pour la programmation, Giorgio et Céline, le duo fondateur de la célèbre Sundae. Ca vous parle ?
  • 15/11/2012
  • Clubs
  • Orphée Privé : bar érotico-chic
  • La légende dit que Jean Marais et son ami Cocteau en avaient fait leur garçonnière. Le lieu serait ensuite devenu un sauna plutôt coquin gouverné par la folie libertine pendant près de 37 années. Info ou intox ? Une chose est sûre : les murs de ce nouveau bar de Pigalle transpirent l'histoire, celle d'un Paris décomplexé. Oreille chaste s'abstenir...
  • 14/09/2012
  • Clubs
  • Le Vendôme Club : nouvel écrin festif
  • Vous le réclamiez à cor et à cri, cet établissement de nuit qui saurait redonner à la nuit parisienne ses lettres de noblesse. Il ouvre ses portes le 15 septembre prochain. Mais, attention, seuls seront admis celles et ceux qui ont su garder leur âme festive. Autrement dit ? C'est pas gagné pour tout le monde !
  • 27/03/2012
  • Clubs
  • Le Nano Club, classé confidentiel
  • Quand le Paris Paris a fermé ses portes, tu t'es vraiment senti orphelin. Par dépit, tu as traîné tes guêtres de clubber abandonné, en quête d'un refuge sonore. Mais rien… Aucun établissement de nuit n'a jusqu'à présent apaisé ta fièvre festive. Et pourtant, confidence pour confidence, il existe cet endroit…